• 24h chrono saison 3: épisodes 19 à 24

    On aurait pu penser qu’après le choc de l’exécution de Chapelle par Jack Bauer, la tension allait retomber, mais pas du tout.

     

    Dans les 6 derniers épisodes, le rythme s’accélère et la situation demeure aussi dramatique avec l’affrontement de Jack et de Tony, qui jusque là avaient toujours combattu ensemble.

     

    En effet Tony Almeida va à son tour être confronté à un choix impossible.

    La CTU utilisant la fille de Saunders, Jane, pour l’arrêter, ce dernier enlève Michelle Dessler et demande à Tony de l’échanger contre Jane. Il n’hésite pas une minute et fait évader la jeune fille.

    Tony, jusqu’à présent une sorte de double affadi de Jack, un type honnête et efficace (et beau !) mais peu complexe, trahi donc…par amour, en permettant au terroriste de continuer à menacer des milliers d’américains.

     

    Evidement Jack l’arrête et profite de l’échange pour mettre la main sur Saunders…en risquant la vie de Michelle.

    Habilement les auteurs utilisent le passé des 2 personnages. Tony hurle à Jack « ce n’est parce que tu as sacrifié ta femme à ce boulot que je dois sacrifier la mienne ».

    Il appuie où ça fait mal : la culpabilité de Jack, dont la femme a été tuée à cause de sa mission en saison 1.

     voir les extraits affrontement Jack/Tony

     

    Tony, lui, entre son devoir et sa femme, a choisi sa femme, sans vraiment réfléchir d’ailleurs, ce n’est qu’à la fin, quand il apprend qu’il risque la peine de mort pour trahison, qu’il réalise et assume. Le personnage reste donc positif, mais gagne en complexité et se différencie nettement de celui de Bauer.

     

    http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/vlcsnap-406643.png

    On peut noter que les auteurs vont utiliser ce même thème, en l’accentuant, dans la saison 7, où Tony est prêt à tout pour venger son épouse, tuée en saison 5, même à éliminer Jack. Or dans une scène, coupée, de cette saison, on a l’ébauche de cette idée : Tony menace de tuer Jack s’il arrive quelque chose à Michelle. 

    On voit la grande cohérence dans l’évolution des personnages, saisons après saisons.

     

    Pendant ce temps, Palmer est lui aussi en mauvaise posture. Son adversaire (un républicain donc, puisqu’on a vu dans la saison 1 que Palmer est démocrate) le fait chanter pour qu’il démissionne, car il a obtenu par Sherry la preuve que le président a couvert un meurtre ( dont par ailleurs Sherry est responsable, hé oui toujours machiavélique la Sherry).

     

    http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/vlcsnap-6105.png

     

    Le frérot du président lui propose alors d’aller voler cette preuve, Palmer accepte. Après le mensonge, le vol ! comme Jack, Palmer emploie des moyens de plus en plus discutables !

     

    Finalement la CTU capture Saunders dans une scène spectaculaire, du niveau des meilleurs films d’action : fusillades, explosions, avions de chasse.

     

    http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/vlcsnap-10909.png

     

    Mais le terroriste refuse de dire où est le virus, et ce n’est pas le genre à parler sous la torture, Jack trouve donc un autre « moyen » : la fille. Cela donne une scène d’une violence inouïe : Jack menace d’exposer Jane au virus, en clair de tuer une gamine innocente de façon atroce « quand ta fille sera infectée, je te forcerais à la regarder mourir »   

     

     

    Et là, on se dit que, parce qu’on a vu Jack abattre froidement Chapelle, il va le faire ! Saunders cède et Jack ferme une seconde les yeux, soulagé…parce oui, il l’aurait fait !

     

    http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/vlcsnap-25762.png

       

     Car depuis le début de la saison, Jack a menti, manipulé, menacé, tué, tout ça pour la bonne cause : sauver des vies...la fin justifie les moyens, mais à quel prix ?

    La frontière entre le héros et le méchant (qui plus est, un ancien héros lui même !) est devenue très mince : une scène est à ce sujet révélatrice. Jack poursuit un type qui transporte le virus dans une école, les élèves sont terrorisés quand ils voient Jack surgir, menaçant, avec son flingue, c’est lui le « bon » mais comment faire la différence ? et Jack semble troublé…

     

    http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/vlcsnap-414050.png

     

    http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/vlcsnap-412934.png

     

    Jack a renoncé à son humanité, il le dit à Chase «  pour bien faire ce boulot il faut rester détaché », et c’est le thème de cette saison : l’impossibilité de concilier devoir et vie affective. A cause de son travail Jack a perdu sa femme (saison 1) sa santé (il se drogue) son âme (l’exécution de Chapelle). Tony lui, a perdu sa liberté et Palmer perd la présidence.

     

    En effet quand son frère va récupérer la preuve l’incriminant, les choses tournent mal et Sherry se fait tuée. C’est le point de non retour pour Palmer qui ne se juge plus digne d’être président.

     

    Le dernier épisode est haletant, Chase intercepte un terroriste avec le virus, et pour l’empêcher de fuir (et que le virus soit à nouveau introuvable) il attache le mécanisme de dispersion à sa main, mais l’engin est armé et le compte à rebours se déclenche, il reste 3.54 minutes avant que le virus se repende dans l’école…la tension est à son paroxysme , du pur 24 car ces 3.54 sont réelles !!

    Jack ne parvient pas à désamorcer l’engin, et c’est Chase qui trouve une solution : Jack lui tranche la main à la hache et met le virus à l’abri !

     

    Ainsi on peut dure qu’au lieu de lui donner la main de sa fille, Jack lui a coupé la sienne !!!

     

    split screen final

    http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/vlcsnap-417265.png

     

    Et le final, la fin préférée de Kiefer Sutherland (qui est parfait dans cette séquence !): Palmer est acclamé par la foule, mais se retrouve seul dans sa voiture, tout comme Jack, qui s’effondre en sanglots.

    Fin surprenante car on l’a vu froid et détaché pendant 23 épisodes, or justement, il ne supporte plus ce qu’il a fait, ce qu’il est devenu: un homme si proche de ceux qu’il combat.

     

    Mais cette fin bouleversante lui redonne son humanité.

     

    http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/vlcsnap-39875.png

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :