• 24h chrono saison 8: épisodes 17-18

    Les épisodes où tout bascule : on passe avec fluidité au dernier arc narratif de la saison et…de la fin de la série.

     

    Paradoxalement, dans l’épisode 17, on voit peu Jack mais dans une situation totalement inédite: au plumard avec Renée ! en 8 saisons on a jamais vu ça (sauf le prequel de la saison 4 voir:la vie sexuelle de Jack Bauer ). Et on attendait depuis la saison 7, cette scène intime, hélas on ne voit pas grand chose : un beau baiser, et un petit plan rapide.

     

     

    vlcsnap-340295.png

    Remarquons cependant l’endurance de notre héros : après s’être fait tabassé, poignardé, torturé à l’électricité, avoir couru et sauté pendant 17 heures sans fermer l’œil, il passe 30 mn (c’est ça le temps réel c’est précis !) à faire crac crac, et après une petite pause, il est prêt à remettre ça : «je reviens» dit-il à Renée. On est Jack Bauer ou on ne l’est pas !!

     

    Pendant que Renée et Jack prennent enfin du bon temps, la nouvelle intrigue se met en place.

    On apprend que le diplomate Novakovitch a aidé/manipulé les terroristes. Or son homme de main pense que Renée l’a reconnu du temps où elle infiltrait la mafia russe, liaison habile avec le début de la saison. Il veut donc éliminer Renée…et Jack.

     

    Taylor elle, a trouvé un moyen de poursuivre son processus de paix : que Dalya Hassan remplace son mari, sauf que si Novakovitch a fait zigouiller Hassan c’est pas pour négocier avec sa veuve, donc il refuse de signer, et sans les russes pas de traité.

     

    Entrée en scène de Logan, qui dit avoir un moyen de pression sur les russes. Ha Logan !! l’homme que l’on aime haïr ! Président incompétent dans la saison 4, traître et assassin dans la 5, où il est responsable de la mort de David Palmer, Michelle Dressler et Tony Almeida (heuu non, lui, il n’est pas mort), il est arrêté par Jack et se retrouve en prison dans la 6. Là Taylor nous apprend qu’il a été gracié, et malgré son mépris envers lui, elle accepte, à contre cœur, son aide.

     

    Quant à Chloé, elle se retrouve à la tête de la CTU, promotion bien méritée vu qu’elle sauve la situation depuis la saison 3.

     

    Et donc le choc final : Renée se fait tuer !!!! Un bon personnage (enfin…surtout dans la saison 7) une sorte de Jack au féminin, et très bien jouée par la belle Annie Wershing.

    Les copines de Jack finissent mal (sa femme, Audrey) mais là c’est du rapide : faire l’amour avec Jack et mourir !…bon en même temps c’est une belle mort !

    Mais une chose m’a surprise : à aucun moment il ne lui dit qu’il l’aime. Mais la fin est poignante.

     

     

    vlcsnap-317646 

    L’épisode suivant débute sur un Jack dévasté mais qui passe très vite à la colère froide, l’épisode prend alors des allures de thriller d’espionnage avec des face à face d’une intensité croissante.

     

    Bazhaief d’abord, Jack menace de tuer toute sa famille s’il ne lui donne pas d’infos (bon, le ruscoff a déjà commencé le travail en tuant son fils au début de la saison) mais dans sa soif de vengeance, il découvre le complot.

     

    Ensuite Dana, avec un Jack tout en fureur contenue, ce qui est encore plus impressionnant que quand il hurle, il lui balance les grosses claques qui vont voler ses cheveux…qu’elle avait si artistiquement placés sur son épaule dans les 1° épisodes. C’est la 1° fois qu’on voit Jack frapper une femme, mais l’excellente idée c’est que c’est désormais à Chloé, en tant que chef de la CTU,  de le gérer…Bon courage Chloé!!

     

    Pendant ce temps, Logan fait chanter l’hypocrite diplomate…qui cède, triomphe de courte durée pour Logan qui apprend que Jack est au courant de tout. Il va donc demander à Taylor de le stopper et donc lui dire la vérité. Taylor est horrifiée mais si elle dévoile le complot russe, adieu son beau traité de paix. Et c’est là que Logan sait trouver les mots : le bien de l’humanité, changer le monde en mieux…et l’intègre Taylor se laisse convaincre. Quels acteurs ! Gregory Itzin parfait en diable tentateur et Cherry Jones, déchirée par l’éternel dilemme : la fin, la paix, justifie-t-elle les moyens: couvrir des terroristes ? 

     

    Mais cette fois, Jack, trouve que la fin ne justifie pas du tout les moyens :il veut la justice, pour Renée mais aussi pour Hassan et les milliers de new yorkais qui ont failli finir irradiés et quand il voit que Taylor est prête à tout sacrifier pour son traité, il se sent trahi par cette présidente qu’il admirait,  il ne dit rien mais tout passe par son regard : la surprise, le mépris, la colère (Ahh Kiefer !!)

     

     

     

    Donc encore une fois Jack se retrouve seul contre tous, petit clin d’œil final : l’agent qui accompagne Jack à l’hélico est un de ses admirateurs. Et belle image sur New York !!

     

    vlcsnap-330174.png


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :