• Kiefer Sutherland interview (8/07/14) traduction française

    Rien de nouveau, mais Kiefer a toujours l'air plus jeune que...Jack !

     


     

    Sur le "damnit" : «Il n'y a pas d'autre juron que vous pouvez utiliser sur les networks. Vraiment, il n'y a pas une autre. Il y avait tant de moments dès le début, jusqu’à maintenant, où non seulement mon personnage, mais moi-même avions besoin de quelque chose pour finir la scène. Et ça semblait être ce mot. Nous n'avons jamais voulu que ça prenne cette importance.

    Fallon: un fan a compté les damnit

    L'ironie, c'est que le nombre (de damnit) est d'environ la moitié du nombre des personnes que j'ai tuées. Vous ne pouvez pas jurer, mais tuer autant de personnes que vous le souhaitez! "

    Sur la 1° saison: "En toute honnêteté quand vous faites une série, vous la faites par étapes. Vous faites un pilote, qui est le tout premier épisode. Et puis s’ils aiment le pilote, ils vont prendre les treize épisodes. Et puis s’ils aiment ça, ils prennent la suite; pour nous c'était les onze suivant. Je ne pense pas qu'aucun de nous ait pensé être choisi après pilote, car c’était une série tout à fait différente. Je ne pense pas que quiconque de notre équipe pensait qu'il allait être pris après les 13 premiers épisodes, mais c’est ce qui s’est passé.

     

    Je suis allé voir le créateur, un merveilleux auteur, Joel Surnow et je lui ai dit: "Félicitations, ça va être génial." Et il m'a regardé, c'est la seule fois que j'ai vu la peur dans son regard. Il m’a dit "Je n'ai aucune idée de ce que nous allons faire pour les prochains 11 épisodes" Et je me souviens de l’avoir regardé en pensant, ce n'est pas le moment de me dire ça! Mais ça a été un honneur absolu et un privilège d'être en mesure de le faire

     

    Sur 24 LAD finale et les twists: «Je pense que c'est comme pour la première saison où ils écrivaient au fur et à mesure, ils peuvent écrire une histoire dans une direction, et quand les choses commencent à être évidentes, ils peuvent partir dans un autre sens. C’est ce qui fait 24 et quelque chose que nous essayons très consciemment de faire avec cette saison. J'espère donc que ça va réussir, nous sommes très excités. J'ai été nerveux les six derniers mois après chaque épisode, parce que nous avons beaucoup de respect pour 24. Reprendre la série m'a rendu nerveux. Maintenant que nous avons terminé,  je veux juste que les gens la voient et j'espère qu'ils aimeront"


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :