• Kiefer Sutherland parle de rodéo et d'éducation

    Kiefer répond à 3 questions:

     


     

     

    Rachael : on est en période électorale, si vous étiez président, quelle serait votre 1° action ?

    Kiefer : la 1° chose que je ferais ? humm c’est une question piège, on peut y revenir ?

     

    R : si vous pouviez changer le futur ou le passé, que choisiriez-vous ?

    K : le passé certainement parce que le futur c’est plus excitant, on se réveille et on ne sait pas ce qui va arriver. Mais dans le passé il y a des choses que j’aimerais arranger. J’étais très proche de mon grand père, c’est une des personne les plus impressionnantes que j’ai connues, j’aurais aimé passé plus de temps avec lui.

     

    R : vous avez des talents cachés ?

    K : pour me détendre je faisais du rodéo, du lasso en équipe, je suis allée en finale du championnat américain en 1994 et 96, je tournais du Texas à la Californie. J’ai commencé à travailler tout jeune, donc je ne suis pas allée à l’Université, j’avais des amis cow boys, une ferme dans le Montana puis au centre de la Californie, ça a été mon expérience universitaire, aller avec des cow boys de villes en villes pendant 6 mois, c’était super !

     

    R : et vous avez gagné la grosse ceinture (récompense des rodéos) ?

    K : oui lors de ma 1° victoire à Phœnix, Arizona, mais mes amis ont plaisanté que cette ceinture m’a couté cher entre les chevaux, le bétail, le voyage…

     

    R : bon alors si vous étiez président ?

    K : très sérieusement, je m’occuperais du système éducatif aux USA, parce que ce qui est bien dans ce pays, c’est l’égalité des chances, mais malheureusement on voit que certains enfants ont plus de chance que d’autres, nous devrions nous occuper de ça. Sinon je donnerais un jour de congé à tout le monde pour un barbecue national.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :