• Kiefer Sutherland une longue et interessante interview sur le retour de Jack Bauer

    Article in English :link

     

     

    « Croyez-moi, au cours des dernières saisons de 24, Jack était un type très difficile à jouer », admet l'acteur Kiefer Sutherland cette semaine à la TCA Press Tour panel . « Mais c'est encore plus difficile maintenant. »

    Le problème? Eh bien, c’est le problème de l’âge. « J'ai commencé à m’entraîner il y a cinq mois, à courir tous les jours, à soulever des poids légers, puis lourds...Tout ce que je peux pour l'endurance. Parce que c'est une série épuisante et je ne rajeunit pas »

    Kiefer dit que sa routine d'entraînement a varié au fil des ans. « En vieillissant, il y a des choses différentes que vous avez à faire. Je cours beaucoup plus maintenant qu’avant. J’utilisais plus les poids à l'époque. Mais encore une fois, tout est conçu pour l'endurance. Je suis dans la meilleure forme que j'ai jamais été. »

     

                  Jack Bauer vous a manqué une fois 24 terminé ?
    Je savais ce qui allait se passer quand nous avons arrêté la série pour la première fois . Mais nous étions fatigués, 24 épisodes par an pendant 8 saisons...c’était difficile. Pour moi Jack Bauer est associé non seulement au personnage que je joue, mais aussi à tous les autres acteurs et l’équipe avec lesquels j’ai travaillé pendant 8 ans…C'était très difficile de s’éloigner. Donc oui , je suis un peu nerveux de revenir - mais très heureux de cette occasion .

                   Après quatre ans à faire d'autres choses, vous êtes vous dit que vous regrettiez ce que24 vous avait apporté ?
     Non, parce que j'ai eu la chance de faire des choses qui me tenaient à cœur: Melancholia et The Reluctant Fundamentalist. J'ai vraiment apprécié mon expérience sur Touch. C’est simplement très différent . Mais vous avez absolument raison en ce qui concerne 24. Je n'ai jamais rien fait dans ma carrière qui ait eu ce genre de réaction explosive du public sur une longue période de temps . Cela est très excitant aussi. Contrairement à des films, le public regarde 24 alors que nous sommes en train de le faire. Vous avez des réactions dans la rue. Ce que les gens aiment ou non. La réaction dans  la saison 1 quand ma femme a été tuée par exemple. Les gens étaient très en colère à ce sujet. Mais ils ont aussi dit "Je vous remercie. Je ne m'y attendais pas" Donc, ce fut une expérience de collaboration avec le public.

     

                  Avez-vous jamais douté que vous joueriez Jack Bauer à nouveau?

    Je ne pense pas comme ça. Pour moi ça a été un moment vraiment spécial dans ma vie. Et donc la possibilité de le faire à nouveau est très excitant et très spécial et maintenant très angoissant.

                  Avec le film 24, il semble que vous ayez toujours été relié à ce personnage?
    Certainement en tant qu'acteur. J’y serais toujours associé pour le reste de ma vie. Et je suis très fier de cela.

     

                  Quel est l’état d’esprit de Jack au début de a saison?
    Il est très motivé. Il a un programme très spécifique. Il travaille tout seul, donc il n'a pas le même genre de fidélité qu'il pouvait avoir dans les huit saisons précédentes, certainement en ce qui concerne Chloé. Je pense qu'il a eu tellement de mauvaises choses qui lui sont arrivées qu'il ne fait plus confiance à personne. Et donc je pense qu'il est encore plus dur qu’il n’a jamais été. Croyez-moi dans les dernières saisons de 24, c’était un type très dur, mais il est encore plus dur maintenant.

                  Est-il plus difficile de jouer un héros ou un méchant?
    Tout est question d'écriture et du contexte dans lequel les personnages manœuvrent. Si l'écriture est bonne, cela devient incroyablement facile, et s’il y a des problèmes d'écriture - en particulier en ce qui concerne la structure - il faut la foi, et cela rend un personnage difficile jouer.

     

                   Les gens vous aiment dans ce rôle . Beaucoup de gens ont essayé de le copier, sans  jamais vraiment y              arriver. Savez-vous ce que vous apportez qui vous permet d’être connecté avec les gens ?
    C'est quelque chose qu’il faut demander au public . Pourquoi m’aiment -ils dans ce rôle ? Ce n'est vraiment pas à moi de le dire . Je peux vous dire pourquoi moi je me relie à ce personnage. Je pense que Jack Bauer dispose d'une morale incroyablement forte . Je peux dire que le personnage est en fait apolitique parce que tout ce qu'il a fait, c’est d'essayer d'accomplir une mission et cette mission est toujours de sauver les gens. Ce n'est pas à cause des projets politiques de quelqu'un d'autre . Dans la saison 5, il s’attaque à un président parce qu'il est corrompu . Dans les deux premières saisons, il essayait désespérément de sauver un président qu'il pensait être bon. Mais à la fin, la grande dynamique de ce personnage, c’est ce qu'il a eu à subir car il doit faire des choix terribles : sacrifier dix personnes pour en sauver 100 . Il y a des gens dans notre monde qui ont à prendre ce genre de décisions, il est l'un d'entre eux et j'ai toujours respecté cela.

     

                   La vie de Jack a-t-elle été mouvementée depuis la fin de la série originale?
    Non, il s’est caché, et a accepté le fait qu’il allait vivre comme ça le reste de sa vie. Mais il intercepte une certaine information qui va le faire sortir de la clandestinité.


                  Que jouez-vous dans le film Pompéi?
    Je joue le sénateur Corvis, un sénateur romain qui va à Pompéi pour conclure une affaire et se procurer une épouse. Kit Harrington joue le personnage de Milo qui est amoureux de la femme que j’ai choisie. Mon personnage est une sorte de fantastique méchant. Il est énorme. Cela faisait quelque temps que je n’avais pas fait un film à 100 millions de dollars.

     

                  Comment était-ce de travailler avec votre père sur Forsaken ?  

    Il y a tellement de choses différentes à dire. Une des choses les plus agréables est que je l’ai appelé la nuit avant que nous commencions et je lui ai dit: «Dors bien, je te verrais demain matin ». Puis il y a eu une longue pause et j'ai dit, « juste pour que tu le saches, je suis très nerveux » Et il m’a dit:« Oh, Dieu merci. Moi aussi! ». Donc, ça nous a fait rire. C’est un artisan. Il a une si bonne compréhension de la matière (du rôle) et écrit une histoire en fond pour son personnage, et a une telle maîtrise sur sa voix. Donc, c'était comme aller à l'école pour moi.

                 Je vous ai vu dans la publicité de la  tequila Cuervo. Vous m'avez fait rire ...
    Ca m'a fait rire, aussi. [rires]

                 Pourquoi avez vous décidez de faire cette pub?
    Je pensais que c'était très drôle. Je pensais que les histoires étaient très drôle. C'était une campagne de pub vraiment drôle et j’étais fier d’y participer.

     

     


     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :