• La série Homeland est-elle la nouvelle 24 heures chrono ?

    La série Homeland est le gros succès de cette rentrée sur Canal +, bonnes audiences, et surtout excellentes critiques, confirmées par plusieurs Emmy à Hollywood. Or depuis quelques mois déjà, pas mal d’articles (américains et français) établissent un parallèle entre Homeland et 24 heures chrono.



    Homeland (inspirée d’une série israélienne "Hatufim"),diffusée sur la chaîne câblée Showtime, où la saison 2 vient de commencer, raconte le retour d’un marine, Brody, retenu prisonnier par Al Qaïda pendant 8 ans. Or un agent de la CIA, Carrie, le soupçonne d’avoir été retourné et d’être désormais un terroriste préparant un attentat.

     

    Si on compare ces 2 séries, c’est d’abord parce qu’elles partagent les mêmes auteurs, en particulier Howard Gordon, un des auteurs principaux, et le showrunner de 24 à partir de 2006, mais aussi car Homeland et 24 traitent du même sujet : la lutte contre le terrorisme


    http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/jack072012.jpg

     

    Occupons nous d’abord de ceux qui pensent que Homeland serait une série «démocrate» opposée à 24, série «républicaine» : 24 serait la série de la «revanche» primaire de l’Amérique après le 11 septembre, une série de droite, justifiant la torture et présentant les musulmans comme des terroristes par essence, alors que Homeland serait une série mature, réfléchie, exposant les doutes, la culpabilité de l’ère Obama. Comme l’a dit le Newyorker, Homeland serait «l’excuse» de 24.

     

    Tout cela me semble bien simpliste : 24 heures chrono est une série nettement plus complexe et intelligente qu’un simple objet de propagande : par exemple, plusieurs saisons montrent des musulmans patriotes aidant le héros à sauver l’Amérique menacée par des hommes d’affaires américains (S2 et 7), et à la fin de la saison 7, Jack Bauer, mourant, se confesse à un…Imâm ! De même seuls les 2 présidents noirs et démocrates de la série sont honnêtes, les blancs - républicains – sont des va-t’en-guerre, et même des traîtres (S5,6,8) (voir pour une étude plus approfondie les articles sur   24 heures chrono: une série de droite ?. et  24 heures chrono et la torture

     

    ATTENTION pour ceux qui n’ont pas vu l’intégralité de la saison 1 SPOILERS

     

    Quant à Homeland les musulmans y sont tous des terroristes, ou leurs complices, même un Imam et un diplomate saoudien homosexuel. Seule exception, un milliardaire qui entretient un harem…bonjour le cliché !

     

    La CIA d’Homeland est nettement plus efficace et sérieuse que la CTU de 24, et surtout on y torture pas, donc, finalement Homeland présente une vision beaucoup plus négative des musulmans et plus positive des américains en lutte contre le terrorisme.

     

    De plus dès l’épisode 2, on apprend que Brody s’est converti à l’Islam, et on pense que les auteurs veulent jouer sur la caricature Islam égale terrorisme…sauf que Brody se révèle être réellement un terroriste préparant un attentat suicide contre le vice-président.

     

    Il y a donc quelques points communs et pas mal de différences entre les 2 séries.

    Tout d’abord le sujet et ce qu’il renvoie des peurs américaines. Le très beau générique nous montre une enfant (Carrie, l’héroïne) grandissant avec les discours sur la menace terroriste, puis le Word Trade Center en feu avec sa voix off « ce jour là j’ai raté quelque chose, je ne veux pas refaire la même erreur » Même paranoïa, culpabilité, traumatisme du 11/09 que dans 24, mais avec une politique américaine moins ambiguë. Car dans Homeland les américains sont majoritairement des « bons », le seul « méchant » américain est le vice-président mais son personnage reste assez caricatural. Quant à Brody il se transforme en kamikaze aux ordres d’Al Quaïda, parce qu’il a été manipulé et s’est pris d’affection pour le fils du chef terroriste, tué par une attaque de drones américains. Il apparaît plus comme une victime de la guerre que comme un vrai méchant.

    http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/KieferJack%202/homeland_promo.jpg

    "La nation voit un héros, elle voit une menace"


    De même Homeland aborde la lutte contre le terrorisme de façon plus réaliste. Contrairement à 24, les lieux, noms sont explicites : Al Quaida, l’Irak, l’Arabie, la CIA…ce qui la rend moins universelle et plus réductrice dans son propos. 24 apparaît davantage comme une réflexion globale et éthique sur la fin justifie-t-elle les moyens, sur l’impossibilité d’une guerre propre, sur la sécurité et la liberté. Je doute qu’il y ait sur Homeland des livres de philosophie comme il en existe sur 24 ! voir en français  Un nouveau livre sur 24 heures chrono par un philosophe canadien

     

    Autre point commun: le personnage de Carrie, est un Jack Bauer en jupon : courageuse, prenant tous les risques, se fiant uniquement à son instinct, jouant en dehors des règles et en butte à sa hiérarchie, comme ce bon vieux Jack. Et comme lui se trouvant en piteux état et virée de la CIA à la fin de la saison 1. (la saison 2, comme dans la saison 2 de 24, la montre très réticente à reprendre du service).

    Mais le personnage, un peu surjouée par Claires Danes, est loin d’être aussi complexe, aussi sombre et…charismatique que Jack Bauer.

     

    Homeland ne comptant que 12 épisodes, soit la moitié de…24, les personnages secondaires sont négligés, décrit à grands traits : la femme de Brody qui couche avec le meilleur ami de celui çi, la fille rebelle, le fidèle Saul…et les invraisemblances tout aussi flagrantes : Carrie, agent de la CIA donc, couche avec Brody et en tombe amoureuse alors qu’elle est persuadée que c’est un dangereux terroriste (mais il faut bien des scènes de sexe c’est ce qu’attendent les abonnés d’une chaîne câblée aux Etats-Unis !) Et surtout, la série manque cruellement d’un vrai méchant.

    On est donc bien loin de la complexité des personnages principaux (et bien souvent des secondaires) de 24 et de leur charisme.


    Malgré des qualités indéniables, Homeland est loin d’atteindre le niveau d’intensité, et les profondes réflexions politiques et morales de 24.

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :